AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Prisonnières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 10/02/2014
Localisation : Au milieu de nul part
Points de la maison : 80
Gallions : 0

Le personnage
Baguette: Bois de bouleau, crin de licorne 27 cm
Chaudron: Etain
Maison: Serdaigle

MessageSujet: Prisonnières   Mer 4 Juin - 10:48

Je me réveille dans une pièce plutôt petite, avec du papier jaune sale très abîmé sur les murs. Je suis ligotée sur une chaise et je vois Luna qui me regarde fixement. Elle est assise en face de moi, ligotée elle aussi.

"Je... tu peux me dire où on est ?"
"Aucune idée. Qu'est-ce qui t'a pris de m'accuser de la disparition de ton livre ?!!!"
"Je suis désolée, je n'étais pas dans mon état normal... La seule chose dont je me souviens avant de sombrer, c'est que je sortais de l'infirmerie... J'ai mal à la tête !"
"Et moi donc", je soupire, anéantie.

 Nos ravisseurs vont pouvoir faire de nous ce qu'ils veulent, prisonnières comme nous le sommes. A ce moment là, un homme arrive dans la pièce. Il nous regarde longuement. Il est mince, avec des yeux globuleux et des cheveux marrons. Une cicatrice lui barre la figure. Puis, il semble se décider et sort une espèce de... boule de cristal ! Il déclare : "Maître de l'Ombre", et une voix répond :

"Gorit ? C'est bien toi ?"
"C'est moi, Lena. Je voudrais parler au Maître."
"Euh... Je te conseille pas. Le soleil s'est déstabilisé, et le Maître est très en colère..."
"Je ne veut pas le savoir, insista Gorit, exécution, Lena !"
"Si tu veux te faire hurler dessus..."
"Un peu de respect envers notre Maître !"
"C'est bon, je te le passe..."
"Antonin... Quelles sont les nouvelles ?"
"Les deux filles se sont réveillées, Maître. L'une d'elle porte la marque des ..."

 Je n'entends pas la suite, car Antonin Gorit la chuchote. Luna me regarde, la peur se reflète dans ses yeux. J'ai moi aussi une trouille pas possible. "Qui peut bien, entre nous deux, porter cette marque ? Et quelle marque ?"me dis-je.
 Antonin Gorit a éteint sa boule de cristal et se tourne vers nous :

"Maintenant..."

____________________
bounce  
Sang Pur
Voit dans le noir
 affraid
 :répartition: Serdaigle
  ^``^     
 (='.'=)
 (")_(")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Coal
1ère année
1ère année
avatar
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Au lac
Points de la maison : 68
Gallions : 0
Age : 16

Le personnage
Baguette: Crin de licorne, 27,21 cm, bois de chêne
Chaudron: Etain
Maison: Serdaigle

MessageSujet: Re: Prisonnières   Mer 4 Juin - 18:51

Antonin Gorit nous à questionner pendant plus d'une heure, puis il est finalement sorti de la pièce, nous laissant seules Chocoballe et moi. Je me penche le plus possible vers elle, et je lui murmure:
- Chocoballe, il faut absolument enlevé ces cordes! Je sais comment sortir d'ici!
Elle me regarde sans comprendre jusqu'à se que je lui explique l'étrange trouvaille que j'avais faite dans là forêt interdite.
- Il faudrait un miracle pour nous libérer, déclare t'elle finalement, et d'ailleurs, rien n'indique qu'ils y a des passages secrets ici. Et  même en admettent que tu ais raison, nous ne pourrons jamais les trouver, surtout avec nos ravisseurs dans les parages! 
Forcement, elle a raison. Il faudrait un miracle, et ça ne court pas dans les rues! Soudain, j'entend un bruit. Chocoballe a du l'entendre aussi, car nous tournons la tête en même temps. Petit Monstre! Il nous a suivies! Un véritable miracle...

____________________
L'amour est plus magique que n'importe quel sort! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 10/02/2014
Localisation : Au milieu de nul part
Points de la maison : 80
Gallions : 0

Le personnage
Baguette: Bois de bouleau, crin de licorne 27 cm
Chaudron: Etain
Maison: Serdaigle

MessageSujet: Re: Prisonnières   Jeu 5 Juin - 15:22

 Le petit écureuil ronge nos cordes, encouragé par Luna. Je le trouve vraiment intelligent pour un écureuil ! Peut-être un peu trop, ce n'est pas naturel ! Finalement, je m'en fiche, du moment qu'il nous délivre. Soudain, je me souviens d'une chose qui devrait alléger… euh, peut-être pas, en fait, l'atmosphère.

" Luna ? "
" Mmmmh ? "
" Tu sais ce que j'ai vu, sur le tableau des petites annonces, juste avant notre enlèvement ? Un poème romantique, qui t'es dédié, c'est Sam Madrid qui l'a écrit… "
" A cause de lui, si je comprends bien, je vais être totalement ridicule jusqu'à au moins la fin de l'année, c'est ça ?" s'enquit-elle d'un ton calme.
" Euh, je ne sais pas… Mais c'est probable ! "

 Luna rumine quelques instants, puis dit d'une voix calme et posée : "En route !". Pour la première fois depuis notre arrivée, je remarque la fenêtre, normal, elle était juste derrière moi. " Nous sommes au deuxième étage ", me dit-je en regardant en bas. Luna m'indique la porte, sans bruit, son écureuil sur l'épaule, et l'ouvre ( la porte, pas l'écureuil !). Nous sortons sur la pointe des pieds vers l'escalier en bois. Luna se laisse glisser sur la rampe, pour faire le moins de bruit possible. Je l'imite en silence, jusqu'au rez-de-chaussée. Là, nous avançons vers la porte ( merci les Moldus paranoïaques qui mettent des plans de la maison-très grande, en passant- au cas où il y aurai un incendie !) d'entrée - et accessoirement de sortie. Malheureusement des encapuchonnés (encore) discutent dans le hall. Je propose donc à Luna de nous séparer pour chercher ses souterrains avec plus d'efficacité. Elle accepte, et nous voilà parties chacune de notre côté.
 Je me dirige vers les salles de bain de la maisonnée. J'entre dans la première, la passe au peigne fin, mais ne trouve rien. Mais lorsque je passe à la seconde, un petit bruit m'alerte. Je me retourne… et me retrouve face à un encapuchonné. Je ne peux pas prononcer un geste que je suis paralysée. IL commence alors à me parler :

" Je t'ai cherchée longtemps, tu sais ? Lorsque ta mère s'est enfuie avec toi, alors âgée de quatre ans, je vous ai cherchées partout. Mais vous aviez disparues. Enfin, quand je dis que je vous ai cherchées partout, c'était dans le monde des Moldus, c'est pourquoi je suis maintenant chef des… Citrons pressés qui sont stationnés chez les Moldus. Bref. Je pensais que, comme tout les fuyards du monde sorcier, elle allait s'installer chez les Moldus. Comment aurais-je pu deviner qu'elle allait épouser un Sang-Pur ? Et qu'elle allait falsifier ta mémoire et ton apparence ? Après ta disparition, le Maître était très énervé. Il avait besoin de toi pour une… expérience, celle du premier soleil. Mais c'est finalement ce gros balourd de Hagrid qui l'a tentée, et ce fut un échec. De plus, tu avais également un frère jumeau, et il a disparu lorsque vous aviez onze ans. Et pour ton nom, Chocoballe, c'est ta mère qui l'a choisi après votre fuite. Ton vrai nom est Lydie Cidela, et le Maître m'a annoncé que l'une des deux filles qui avaient été capturée portait la marque des Cidela, et qu'elle s'appelait Chocoballe. Et non, je ne suis pas sûrement en train de faire une énorme erreur, car la marque des Cidela est à la fois partagée et unique, et je reconnais clairement la tienne !"

 Comment a-t-il su que je pensais ça ?

" Et maintenant," ajouta-t-il," je vais te rendre ton apparence et tes souvenirs…"

---------------------------------

Après les deux RPs de Luna, ça continue à l'hôpital Moldu.

http://la-mandragore.forumactif.org/t130-liberee

____________________
bounce  
Sang Pur
Voit dans le noir
 affraid
 :répartition: Serdaigle
  ^``^     
 (='.'=)
 (")_(")


Dernière édition par Chocoballe Drety le Jeu 16 Oct - 14:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Coal
1ère année
1ère année
avatar
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Au lac
Points de la maison : 68
Gallions : 0
Age : 16

Le personnage
Baguette: Crin de licorne, 27,21 cm, bois de chêne
Chaudron: Etain
Maison: Serdaigle

MessageSujet: Re: Prisonnières   Dim 8 Juin - 18:30

De mon côté, je commence à chercher le passage secret. Je jure que quand nous serons sorties de la, Chocoballe et moi, je ferai une carte complète des passages secrets de Mandragore. Je descends dans une salle abandonnée qui ressemble vaguement  à une salle à manger. Beurk ! Sur la table, des cerises grouillantes de vers sont entrain de pourrir. Les encapuchonnés ne doivent pas faire le ménage souvent ! Soudain, j'entends des pas. Je me cache sous la table. De justesse ! Deux encapuchonnés discutent bruyamment.

" Et moi je te dit que ce n'est pas normal, déclare l'un d'eux ( ou plutôt l'une d'elle, d'après sa voix ) ! Il aurait dû être fini depuis longtemps !"
"Forcément, rétorque l'autre ( un homme, cette fois ), la fille c'est échappée ! Tu aurais dû être plus vigilante !"
"Et bien, si tu es si intelligent, dit moi donc comment j'aurais put prévoir qu'on était espionnés ! Tu étais sensé surveiller nos arrières !"

Les deux encapuchonnés ont continué à se disputer encore quelques instants, puis ils sont sortis de la salle. J'ai eu chaud ! Reprenant mon exploration, je suis sortie de la salle. Pas de doutes,  ces encapuchonnés parlait de moi ! Et en plus, je leur ai posé des problèmes ! Génial !!! Very Happy  Ce qui est moins génial, par contre, c'est qu'ils vont m'en vouloir. Je suis mal... Mais je ne dois pas perdre mes priorités : trouver le passage secret. Je m'approche d'une statue et... Bingo ! Sur la main de l'homme représenté, je trouve un minuscule taquet. J'appuis dessus, m'écarte vivement, puis la statue glisse lentement, révélant un passage. Pas de trappe pour cette fois ! Il n'y a plus qu'à annoncer ma découverte à Chocoballe ! Soudain, j'entends un grand cri ! C'est la voix de Chocoballe ! Je me précipite vers la salle d'a côté, mortellement inquiète pour mon amie . Soudain, trois encapuchonnés se dressent devant moi ! J'ai été capturée, piégée comme la débutante que je suis !

____________________
L'amour est plus magique que n'importe quel sort! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Coal
1ère année
1ère année
avatar
Date d'inscription : 23/04/2014
Localisation : Au lac
Points de la maison : 68
Gallions : 0
Age : 16

Le personnage
Baguette: Crin de licorne, 27,21 cm, bois de chêne
Chaudron: Etain
Maison: Serdaigle

MessageSujet: Re: Prisonnières   Lun 9 Juin - 9:24

Et voilà, je suis de nouveau prisonnière. Ces encapuchonnés commence à me taper sur les nerfs! Chocoballe, les yeux dans le vague, n'a pas parlé depuis plusieurs heures. Petit Monstre, à côté de moi, semble se demander comment il pourrait ronger les chaines qui ont remplacé les cordes. Les encapuchonnés ont malheureusement pensé que nous les avions cassé... Soudain, un homme de grande taille entre, ne jette même pas un regard à mon écureuil et s'approche de Chocoballe. Il lui murmure quelques mots à l'oreille, et étrangement, ma meilleure amie le suis hors de la salle comme un somnambule lorsqu'il la détache. Mais qu'est ce qui lui est arrivée? Jamais Chocoballe n'aurait suivi volontairement un encapuchonné... Et attachée comme je suis, avec mes chaines aux chevilles et aux poignets, je ne peux même pas l'aider! C'est vraiment horrible de se sentir impuissante... Après que l'homme et Chocoballe soient sortis, un nouvel homme rentre.

" Et voilà maintenant notre petit inconvénient... dit il, tu sais que tu nous à causé beaucoup d'ennuis? Lorsque tu t'es enfuie de la forêt, nous pensions que tu irais tout raconter à la directrice de ton petit château... Je n'aurais pas dû m'inquiéter...  Et maintenant, tu vas assister à la destruction de ton école sans pouvoir rien faire! "


Je n'aurais pas été étonnée s'il m'avais dit que nous allions tous mourir, ou même s'il disait qu'une armée de vampires viendraient l'aider... Mais la nouvelle qu'il m'a annoncer, ça, je ne mis attendais pas du tout.

" Ton amie à maintenant retrouvé son père, et elle règnera avec nous! "

Si je n'avais pas été attachée, je serais tombée par terre de surprise. L'homme encapuchonné qui était venu tout à l'heure... C'est le père de Chocoballe! Après tout, Chocoballe ne connait pas son père... Il pourrait très bien mentir... Ou dire la vérité! L'encapuchonné sort, me laissant seule avec mes sombres pensées et mon écureuil...

____________________
L'amour est plus magique que n'importe quel sort! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prisonnières   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prisonnières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'art de dresser des prisonnières [Mission C - Bakushô Myrdhal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Mandragore :: Monde des Moldus :: Les habitations-